jeudi 21 août 2008

Mon petit dèj' favori : le Kouy Tiev


C'est çà, le Kouy Tiev (prononcer Koui Tiueuou). En fait le Kouy Tiev c'est une sorte de nouille à base de riz. Il en existe des fines, des moins fines, en plaques etc... Vous pouvez manger à midi ou le soir le Kouy Tiev Chas, à savoir le nouilles de Kouy Tiev sautées, mais le matin ou tard la nuit, le Koyu Tiev en soupe, c'est une institution.
Il y a les restaurants plus ou moins bons, et le soir tard, si vous trainez dehors, le marchand ambulant de Kouy Tiev s'annonce en faisant un petit bruit rythmé -particulier au vendreu de Kouy Tiev- en frappant deux bouts de bois ensemble. Vous n'avez plus qu'à courir après, pour vous acheter le précieux bol de soupe.
Bref. Le Kouy Tiev que je préfère, moi, c'est le Kouy Tiev du petit-déjeuner, au restaurant pleni air typiquement khmer "Chuob Leap" et ça tombe bien, il se trouve juste à mi-chemin entre la maison et mon bureau.

Bien sûr vous pouvez commander différents types de Kouy Tiev en soupe :

- Le Kouy Tiev Sach Ko ou Kouy Tiev au boeuf, avec viande de boeuf en fine tranches et boulettes de boeuf.

- Le Kouy Tiev Krung Samott accompagné de crevettes et calamars

- Le Kouy Tiev Proheut Trey / ou Proheut Chruuk accompagné de petit pâtés de poisson ou de pâtés à base de viande de porc

- Le Kouy Tiev Krung knong Chruuk et là déjà moi j'aime un peu moins, parce que c'est servi avec les intérieurs de porc.

Mon préféré c'est le Kouy Tiev Pissès ou Kouy Tiev special, dont la recette dépend bien sûr de chaque restaurant. Celui du Chuob Leap, il y a dedans un peu de tout : Tofu, crevette, calamar, un peu de porc -viande et dedans-, de Proheut etc... c'est 1000 riels plus cher que les autres, mais c'est très bon.
Ca fait un petit dèj complet, et pas gras.

Et puis c'est bon. Le secret de la réussite du Kouy Tiev en soupe c'est le bouillon.
C'est un bouillon léger, mais parfumé.
Une fois servi vous pouvez ajouter dans votre bol :
des germes de soja, et un peu de citron vert. Vous pouvez aussi au choix y verser un peu de sucre (ça les Khmers aiment bien), des petits piments verts vinaigrés, du poivre, ou des petits légumes séchés, ou encore une petite pâte de piment rouge frit dont je raffole. Vous mélanger le tout, et ça donne ça :


Le tout arrosé d'un bon café glacé, c'est une merveille.

Aucun commentaire: