mercredi 31 décembre 2008

Les fêtes de fin d'année !

Si l'ambassade des Etats-Unis à Phnom Penh s'était distinguée avec ses illuminations de fin d'année, en adaptant le mythe du père Noël à la culture locale (père Noël à Moto, père Noël en tuk-tuk et décoration sur les palmiers), le jour de l'an ici ne semble pas non plus soulever les foules.
Des menus spécial fêtes dans les restos à expats hors de prix, avec des étoiles et du doré, un concert paraît-il devant le Naga Casino qui rassemblera quelques stars de la chanson khmère avec en prime, pour le "countdown" un discours du vice premier ministre. S'il ressemble à son "chef", cela risque d'être fort sympathique...

Eh oui, ou plutôt les fêtes d'entrée dans une nouvelle année sont au nombre de trois au Cambodge : le 1er Janvier, férié, considéré au Cambodge comme le "jour du Nouvel An international", le Nouvel An chinois vers la mi-février, et le Nouvel An khmer, au mois d'avril. Trois fois plus de bonnes résolutions ?

Il faudra que je me procure un calendrier local, c'est un vrai casse tête khmer : les jours chrétiens, les mois et jours chinois, les mois khmers, mais aussi les mois bouddhistes (c'est encore différent), les jours fastes, ou jours de chance, ou l'on peut se marier par exemple sont également indiqués. Les lunes, très importantes. le tout décliné souvent en trois ou quatre langues...

C'est à y perdre son latin. Bon an, mal an, le temps passe, et pour ma part je profiterai surtout des jours fériés qu'occasionnent ces fêtes. Cette année, ils seront au nombre de 25, je crois que le Cambodge est le deuxième pays par le le nombre de jours fériés !

Aucun commentaire: