mardi 21 septembre 2010

La pierre et la mousse

Notre séjour sur l'eau se termine à Siem Reap. Nous avions prévu d'aller à Beng Mealea, un temple situé un peu à l'écart du complexe d'Angkor. J'y étais déjà allée il y a quelques années. C'est là bas qu'avait été tourné le film de Jean-Jacques Annaud, Deux Frères.
Après une pause au Phsar Leu, marché où nous nous équipons de notre déjeuner -poulet rôti, ban xeo (sortes de crêpes jaunes fourrées à la viande, crevettes et germes de soja), des légumes marinés, nous partons en tuk-tuk et profitons du temps couvert -presque froid- en nous réjouissant d'avoir eu beau temps sur notre barque.
La route a nettement été améliorée, et pourtant notre tuk-tuk crève tour à tour sa roue gauche et sa roue droite. Nous avons de la chance et trouvons rapidement de quoi réparer...


Au bout de l'allée centrale, la porte et ce sol boursouflé aux pierres sans dessus dessous. L'intérieur recèle plus de surprises encore, la fusion entre le végétal et la pierre est fascinante, nous évoluons dans un univers humide de vert et de gris.



Nous nous trouvons au beau milieu d'un véritable puzzle lapidaire. Le temple est en cours de restauration, mais nous pouvons toujours nous promener sur les passerelles en bois qui ont été installées dans le lieux pour les besoins du tournage du film il y a quelques années. Nous nous faisons rapidement accompagner par un ou deux petits loustics du coin qui nous emmènent à travers les pierres...

Notre paix est malheureusement rapidement par un groupe de chinois qui débarque avec trompettes et tambours, -qui, je si j'ose dire, rotent et qui pètent- et on oublié de respecter l'aspect sacré et la quiétude du lieu...

Aucun commentaire: