jeudi 11 novembre 2010

Khmer Beauty !

Etant donné que la vocation des filles au Cambodge, après la comptabilité (quand elles ont les moyens de se payer les cours à l'université), est probablement la formation professionnelle en coiffure et maquillage, vous verrez dans les rue des Phnom Penh des petits salons de beauté comme celui-ci "pulluler" et vous proposer des services pour vous rendre belle comme sur la photo en un peu moins défraichie pour des sommes tout à fait modiques.

Si vous ne prêtez pas trop l'oreille aux bruits qui courent -attention on peut attraper le sida, bon c'est vrai que l'hygiène peut laisser à désirer toutefois...- vous pourrez avoir une belle manucure, pédicure avec la couleur de votre choix en trois étages sur vos ongles pour la modique somme de 2000 riels environ -soit 0,5 dollars. Je vous laisse faire la conversion en euros, vous allez être écoeurés.

C'est également dans ces salons de beauté que je me suis rendu compte que les cheveux si lisses des dames et demoiselles du pays, eh bien ce n'était pas du tout naturel ! Contrairement à ce que l'on pourrait penser, le cheveu du Cambodgien, et de la Cambodgienne aurait plutôt tendance à frisotter !
Eh oui, ces dames se font lisser les cheveux au fer, cela peut tenir aux choix quelques jours ou quelques mois si vous choisissez l'option lissage permanent.

Mais le plus agréable, c'est le shampoing. Bien qu'on vous verse à peu près la moitié de la bouteille sur la tête -Head and shoulders ou Dove, si si madame, cela ne pique pas les yeux ni ne rentre dans les oreilles, et vous partez pour un bon quart d'heure de massage du crâne qui ne sera pas sans vous faire un bien fou ! La phase délicate s'amorce plutôt après le shampoing, quand vos cheveux reluisent de santé, et qu'il vous faut choisir la façon dont vous devez les couper. Des magasines trainent bien avec des exemples de coiffure -Mikaza ou un nom du genre- mais il faut avouer que les modèles aussi bien que les coiffures font souvent toutes plus peur les unes que les autres. Option choucroute quasi imposée, il faut avoir le moral.

Toutefois si il vous plait de passer une soirée coiffée telle une princesse, vous ne résisterez pas aux coiffures surmontées des fameux diadèmes aux mille diamants, et tacherez de ne pas penser au temps que vous passerez à démêler votre tignasse quand les douze coups de minuit auront sonné.

Un conseil, oubliez également le maquillage, ou l'on risque de vous souffler que vous étiez déguisée en reine de la soirée.

Aucun commentaire: