mardi 23 novembre 2010

Tragédie sur le pont

Le pont Nord de Koh Pich - Phnom Penh
Le pont suspendu de Koh Pich Nord

Hier soir, la plus grande fête annuelle du Cambodge s'est refermée sur un drame. Une bousculade, dûe à une mouvement de panique sur le pont nord qui mène à Koh Pich, petite île sur le Tonlé Sap à provoqué la mort par étouffement et noyade de près de 400 personnes et blessé pas loin de 700 autres personnes...
Les corps retrouvés, ont été évacués vers 4 grands hôpitaux de la ville, dont Calmette, et l'hôpital Khméro-Soviet, derrière lequel je passe tous les matins. Ce matin justement, une foule était assemblée le long de l'enceinte de l'hôpital, tentant de retrouver sous les tentures, les visages endormis des proches...
Des dizaines de corps entassés dans les cours des hôpitaux...

Hôpital Khméro-Soviet, à la recherche d'un membre de la famille ou d'un ami - Phnom Penh


Il semble que le gouvernement -dont on appréciera la capacité à prendre des mesures des sécurité pour encadrer le plus gros festival de la capitale qui vient drainer pas loin de 3 millions de personnes sur les trois jours- est rassemblé 400 cercueils qui permettront l'envoi des corps dans les provinces -la majorités des festivaliers venant de la campagne tout exprès- et indemnisera les familles des victimes de quelques 5 millions de riels -4000 riels = 1US$...

Devant les maisons, offrandes aux morts - Phnom Penh


Sur le chemin du retour, des offrandes posées devant presque chaque maison, bananes, fruits, bougies et encens. Les offrandes ont un double sens. Les croyances locales veulent que les esprits des défunts disparus de mort brutale ne se rendent compte qu'au bout de 7 jours seulement qu'ils ne font plus partie du monde des vivants. Pendant cette période, leur esprit continue à poursuivre les activités quotidiennes qu'ils avaient l'habitude d'avoir de leur vivant. Visiter leurs amis, aller au travail, ...
C'est en signe d'amitié que les personnes déposent donc nourriture et surtout pour éviter, au cas où l'esprit errant viendrait à pointer le bout de son nez, qu'il n'entre dans leur demeure et ne commence à menacer la maisonnée...
Pour certains, plus simplement et plus universellement, ces fruits et lumières ne sont que des offrandes destinées à commémorer et célébrer les morts...

En espérant que chacun aie pu retrouver ses proches, et que chaque victime aie la possibilité de reposer en paix.

1 commentaire:

Est-elle a dit…

Hier le Premier Ministre a déclaré que personne ne serait puni pour l'incident...
Le contraire nous aurait étonné étant donné que lui même a reconnu que ce drame était une erreur collective de la responsabilité du gouvernement.

Et pendant que les familles des décédés ont reçu 1000 dollars de dédommagement, des appels aux dons sont lancés, dans les communautés khmères de l'étranger, et toutes les compagnies de téléphonie mobile présente dans le Royaume vous proposent de collecter vos dons par le biais de SMS payants... Philantropes vous dis-je. Que voulez vous les temps sont durs en ce moment...