dimanche 16 janvier 2011

Sus au Ratanakiri !

Cela faisait plus de quatre ans que je n'avais pas mis les tongs à Banlung, ville principale de la province du Ratanakiri...
Deux raisons à cela... la distance, bien sûr, mais au delà des kilomètres, le souvenir affreux de la portion de route -qui m'avait paru- interminable entre Stung Treng et Banlung... Coeur et estomac dans les chaussures, le souvenir des poubelles distribuées au départ du mini-bus non pas destiné, comme je le pensais de premier abord, à la préservation de l'environnement mais tout simplement à permettre aux cambodgiens atteint par le mal des transports à se vider l'estomac sans que le-dit minibus n'est besoin de s'arrêter tous les cinquante mètres...
J'avais également entendu que la route et son environnement s'était également dégradés, d'un point de vue tout à fait différent cette fois ci, défigurés par les -trop- nombreuses entreprises de déforestation... Marquée par un premier séjour, où Banlung, la Rouge (pour sa terre qui recouvre tout), me semblait déjà être un bout du monde en soit, j'avais peur de perdre ce souvenir magnifique de grandeur et de sauvagerie au milieu de collines mitées livrées aux mains de quelques entrepreneurs ambitieux...

Province of Ratanakiri - Dey Krohom
Les bords des routes sont recouverts de cette terre rouge si caractéristiques de cette région...

Première surprise, excellente, vous dirait mon estomac, la route n'est plus ce qu'elle était... De Stung Treng, Banlung est maintenant reliée en deux heures et demie trois heures, la liaison pouvant être assurée à la fois par bus et mini-bus !  La route est en cours de construction, et devrait être probablement élargie et goudronnée d'ici peu ! En bref une route sans encombre... jusque dans la majorité des rues de la petite ville qui semble en pleine effervescence ! Du goudron partout ! De nouvelles "avenues" ont été dessinées, la ville se développe maintenant sous la houlette de khmers -et probablement d'exploitants des pays voisins- venus tenter leur chance dans le dernier bastion far-west (si l'on peut dire) du pays. Etonnant !

Ratanakiri - Banlung, streets and market in 2005
Banlung, rues autour du marché et marché en 2005

Ce n'est pourtant pas la ville que je suis venue visiter cette fois ci, mais plutôt les alentours, qui, excusez du peu, peuvent se targuer d'accueillir l'un des plus gros parc naturel du Cambodge, le parc national du Virachay, qui abrite -pour le moment- des dizaines de minorités ethniques et tribus, de grandes forêts primaire et secondaire, peuplées d'animaux sauvages -mais dur dur d'en apercevoir l'ombre d'une queue... durement chassés, les animaux semblent être partis se réfugier dans les zones inatteignables... La région est promise à un boom de l'éco-tourisme, et les amoureux de la nature, peuvent déjà profiter de quelques bons organisateurs de treks qui vous guideront pour vos premiers pas hésitant dans cet immense terrain de jeu que constitue les collines environnantes...

Sculpture of ethnic minorities on the road to Boeung Yeak Loam
En route vers le Boeung Yeak Loam, rond point des Minorités

Mais en avant goût à la découverte, je décide, avec ma mère qui est du voyage, de faire un petit tour de vélo pour aller admirer le beau Boeung Yeak Loam, ce fameux lac de cratère, qui m'avait semblé lors de ma première visite, être environné de paysages quasi préhistoriques ! Accès facilité, la route est elle aussi gouderonnée, le lac est charmant, bien que me semblant avoir fait un bond vers l'avant dans l'histoire !

Ratanakiri - Bamboo tunnels around the Yeak Loam lake
Le tour du lac, des petits tunnels de bambous,

Ratanakiri - Weird trees
des arbres bien alambiqués,

Ratanakiri - View on the Yeak Loam Lake
et de superbes points de vue sur le lac...

Ratanakiri - View on the Yeak Loam Lake

Autour de Banlung, de nombreuses cascades sont accessibles, après quelques km de route où vous trouverez essentiellement sur votre passage des plantations d'anacardiers sur lesquels sont récoltées les savoureux svay chanti, noix de cajou.

Banlung - End of the day

La fin de la journée offre comme presque toujours au Cambodge et plus particulièrement dans cette province du Nord Est, de magnifiques couleurs, à l'image de la terre sur laquelle s'est bâti la ville...

Banlung - Sunset

A suivre...

Aucun commentaire: