mercredi 4 mai 2011

Le nouveau visage de Phnom Penh...

Ne sera finalement pas ce que l'on a pu imaginer...
La perle de l'Asie, j'ai nommé Phnom Penh, se transforme à vue d'oeil, à coups de bétonnières et parpaings.
Après l'immense bond des tarifs immobiliers -terrains et constructions- dont on ne se remet toujours pas, les projets pharaoniques prévus pour le développement de la capitale font grise mine. 


Exemple flagrant, au croisement de deux grands boulevards du centre ville, l'un des premiers projets de Skycraper, est en panne. Celui qui annonçait fièrement ses 42 étages et tout le tintouin, shopping mall, cinéma, penthouse et compagnie en plein coeur de Phnom Penh s'est arrêté tout net au 19e étage... 

La Gold Tower 42 ne verra probablement jamais le jour... ou du moins, n'ira jamais gratter les nuages...
Ce projet d'investissement et de développement coréen, qui a suscité l'émotion lors de ses débuts -méga showroom et matériaux tous droit "shipés" de la péninsule, et dont les plus hauts appartements ont bien dû se vendre quelques millions de billets verts sur plan (mais corrigez moi si je me trompe), ne ressemblent pas à ce bâtiment tout en or que l'on nous avait promis...

Eh oui, la crise, ça touche tout le monde... Et les entreprises de développement coréennes ne semblent pas être en reste... Nous attendons donc de savoir avec impatience si les "fondeurs" pressés de bien vouloir terminer leur édifice, pourront honorer leur projet, ou bien s'ils se verront confisquer leurs fondations -et quelques étages en prime- au profit d'un autre, qui, espérons arrivera à transformer le béton en or...


Opération d'alchimie qui semble difficile à réaliser également pour l'entreprise coréenne de développement qui en est à sa première phase de construction de Camko City, la première ville globale aux portes de la capitale... Le coeur de la phase 1, puisqu'il devait y en avoir plusieurs, est vendu. Petite villas alignées bénéficiant de 4m2 de jardin et d'un centre de sport situé au milieu de ces villas dont semblent raffoler les locaux... possédant un bon porte monnaie... Ce qui n'est pas le cas des barres d'immeubles sensés entourer ce petit lot de villas !

Poussés au milieu de nulle part -il faut de la place pour les phases suivantes, de drôles d'immeubles verts semblent dénués de toute vie... Les problèmes financiers semblant prendre le dessus, la moitié seulement de ces immeubles sont finis d'être construits, l'autre moitié sommeille depuis un ou deux mois déjà.
Si vous avez choisi l'option villa, en tournant la tête vous verrez d'un côté des buildings verts et vides et de l'autre, des débuts de buildings non encore finis... Si vous portez votre regard un peu plus loin, de la friche... A 200 000 et quelques l'appart, ça fait mal aux yeux quand même.

Malgré les difficultés rencontrées pour prendre de la hauteur, le bruit court que le gouvernement souhaitait que sa capitale accueille prochainement la plus haute tour du monde !!! Exit Petronas et les petits joujous de Dubai, c'est au Cambodge, mesdames et messieurs, que tout se passe...

 
http://www.office-cambodia.com/images/

Bon, évidemment tous les projets ne finissent pas amas de béton inoccupés. La Canadia Tower, à l'aspect très discutable, comme d'ailleurs les barres construites en front de rivière par la même compagnie, est le premier édifice à avoir touché les cieux.
La Phnom Penh Tower suit, comme quoi les coréens peuvent mener à bout un projet, bâtiment carré et sombre qui vient de poser sur le boulevard Monivong des centaines de mètres carrés de bureau.

Nous attendons avec impatience de voir ce que va donner la tour de la Bank Vattanak, qui sera donc posée juste à côté de la tour Canadia -c'est également une banque- et dont les dessins 3D sur les barrières qui entourent le site nous laissent présager d'un projet futuriste de toute beauté. Espérons que cela ne se passera pas comme le "complexe financier international" qui devait être construit juste à côté du Sofitel qui vient d'ouvrir ses portes et dont l'architecture est loin d'être laide, projet énorme d'au moins trois tours surmontées de coiffes Apsara -c'était le thème choisi- qui devait abriter cinéma, universités, et qui se retrouve remplacé par un projet real estate de luxe "King Estate" qui vous vendra clé en main votre villa unique au bord de la rivière moyennant quelques poignées de millions de dollars... Qu'attendez vous, foncez !!!!

1 commentaire:

tongchen@seattle a dit…

Greetings from USA! Your blog is really cool.
Are you living in Cambodia?
You are welcomed to visit me at:
http://blog.sina.com.cn/usstamps
Thanks!